Comment avoir confiance en soi
confiance+en+soi.jpg

Pour toi, la confiance en soi, concrètement, c’est quoi ? 

Tu te souviens de la vidéo avec Binta Jammeh, fondatrice de Konexio, Norida Chin fondatrice de Wivaldy et Fiona Picot, fondatrice de My Holy ? On y parlait de confiance en soi. Un sujet si large et si important. 

Le beau temps revient et remplace les jours de grisaille qui, on peut se l’avouer, pouvaient de temps à autre, nous démotiver. Du coup, quel bon timing pour refaire un point dessus : pour toi la confiance en soi, concrètement, c’est quoi ? 

Chacune de nos intervenantes a donné sa définition à elle : dépasser ses peurs, accepter ses erreurs, et être bien entouré. 

Fiona nous confie avoir un caractère fonceur, mais que cependant elle cache une grande timide qui peut surprendre les gens quand ils s’en rendent compte. Puis un jour, elle eut un déclic en se demandant : “Qu’est-ce qui me fait vraiment peur ?  C’est voyager seule.” Et ce fut à ce moment qu’elle se lança. Pour elle, cette expérience fut une étape fondatrice car elle a été obligée d’aller à la rencontre des autres pour ne pas rester seule, l’aidant ainsi à vaincre sa timidité. Suite à cela, elle a fait le constat qu’en sortant de sa zone de confort, cela créer des occasions de faire de belles rencontres.

Binta est elle aussi assez timide, mais sa technique à elle est de puiser sa force chez ses amis et sa famille. Ça lui permet de se surpasser. Quand elle trouve qu’un obstacle est difficile, que sa confiance en elle n’est pas au rendez-vous, elle pense aux choses que les personnes de sa vie ont fait pour elle. Selon elle, c’est normal qu’'il y ait des hauts et des bas, “ce sont les vagues de la vie.” 




Pour Noria, la confiance en soi n’est pas innée. On l’acquière au fur et à mesure en interagissant avec d’autres personnes. Notre entourage est important, entoure-toi de personnes qui te poussent à te dépasser, à sortir de ta zone de confort.
Il faut se détacher du regard des autres, de ce qu’ils peuvent penser de toi et de la peur de l’échec : avoir essayé est déjà très courageux. 
Si on attend que la peur s’en aille, il n’y aura jamais de bon moment. Il faut oser se lancer et vivre dans l’harmonie avec toi-même, peu importe ce que les gens attendent de toi.


Quelques conseils pour la fin :
- Le premier commandement : suis tes passions ! Si tu ne sait pas où tu vas, il faut t’accrocher à quelque chose que tu aimes. 
- Deuxième commandement : trouve la force dans les personnes qui t’entourent. C’est impossible de tout faire tout seul. Trouve quelqu’un qui t’inspire, t’encourage, même pour les périodes les plus difficiles. 

- Troisième commandement : essaye et commence par des petites choses. Il y a des étapes, il faut y aller petit à petit, que ça soit dans l’entrepreneuriat, ou dans la vie en général.

Oublie la montagne devant toi et lance-toi !  

Tu peux retrouver la vidéo en cliquant juste ici

L’équipe Mel’s Talk