5 conseils pour les entrepreneurs par Alexis Onestas

Cette semaine, dans les Tips de Mel’s Talk, c’est Alexis Onestas, fondateur de 3 agences de communication spécialisées dans la musique, et professeurs d’économie numérique à la Sorbonne Nouvelle, qui vient nous livrer ses 5 conseils pour les entrepreneurs.

  1. Les qualités nécessaires pour un entrepreneur

Tout d’abord, la folie. En effet, l’entrepreneuriat est avant tout un challenge, un défi à relever rempli d’incertitudes. Oser se lancer demande du courage et de l’envie car c’est une aventure où rien n’est assuré par avance, tout peut aussi bien basculer que réussir. 
Ensuite, une fois la folie d’entreprendre passée, il faut de la persévérance, car c’est grâce à cette qualité que l’on va augmenter ses chances de réussir le défi lancé. Rien n’est acquis d’avance, ce n’est seulement qu’après plusieurs essais, plusieurs idées, plusieurs échecs, que l’on peut finalement commencer à entrevoir la réussite.

2. Bien choisir ses collaborateurs

Cela va de soit, mais ce n’est pas aussi simple à faire. En effet, on a tendance à choisir des personnes avec qui nous partageons des qualités et des compétences similaires. Cependant, le secret de la réussite réside dans le fait de s’entourer de personnes qui peuvent nous apporter quelque chose de nouveau, quelque chose que nous ne maîtrisons pas, une vision nouvelle, un nouveau réseau.

3. Se rémunérer que lorsque l’on a atteint un équilibre

Votre boîte passe avant vous et avant votre vie personnelle. Si vous souhaitez la développer comme il se doit pour espérer qu’un jour elle vous nourrisse, ne chercher pas à vous rémunérer ou à profiter des profits générés tant que vous n’avez pas pleinement consolidé les aspects de votre boîte : les bureaux, les matériels qu’il vous faut, les salaires de vos collaborateurs. C’est un défi de vie et un pari qu’il faut se lancer jusqu’à ce que toutes les fondations soient posées.

4. Bien choisir son statut

La Société par Action Simplifiée (SAS), voire la SASU, SAS Unipersonnelle lorsque vous êtes seul salarié de votre boîte, sont les deux statuts les plus adaptés pour faire évoluer rapidement le statut de la société. En effet, les tâches administratives sont plus simple qu’une SARL et plus rapide, vous pouvez bénéficier d’investissements sans pour autant que les investisseurs ne fassent partie de votre société. C’est également le statut le plus simple si vous souhaitez quitter celui d’auto-entrepreneur.

5. Se développer à l’international

La meilleure solution : y aller. Certes, de nos jours, de nombreux réseaux en ligne tel que LinkedIn facilite les échanges entre professionnels étrangers, cependant, rien n’est plus efficace que le contact humain. Prévoyez dans votre budget, dans votre bénéfice, une partie dédié aux voyages là où vous souhaitez vous développer. Envoyez des mails et prévoyez des rendez-vous simplement autour d’un café.

Voilà, vous pouvez désormais développer votre activité sur tous les domaines. N’hésitez pas à aller écouter ces conseils en vidéo sur la chaîne YouTube Mel’s Talk, un bonus vous y attend !

L’équipe Mel’s Talk

Mélanie Hewawasan